« Si on touche aux chrétiens, on touche aux musulmans »

« Si on touche aux chrétiens, on touche aux musulmans »




Musulmans et chrétiens catholiques ont organisé, dimanche 1er novembre, jour de la célébration de la Toussaint, un rassemblement devant la paroisse Saint-Germain d’Auxerre pour faire ensemble front contre les récents actes terroristes dont l’attentat de la basilique Notre-Dame de Nice.




En tout, une quarantaine de musulmans et de chrétiens se sont rassemblés autour de l’édifice religieux pour former un « cordon de protection symbolique ». Leur message se résume à : « Si on touche aux chrétiens, on touche aux musulmans ».
« Nous sommes venus pour apporter un message de soutien et de fraternité à la communauté chrétienne de notre ville », explique à L’Yonne Républicaine Abdelaziz, brancardier à l’hôpital d’Auxerre. « On est Français. Tous. Et en tant que Français, nous aussi nous sommes blessés par ce que vivent les catholiques de France ».




C’est ce que laisse entendre Sahbi, un Français d’origine tunisienne et de confession musulmane. Pour Emma, venir dimanche 1er novembre devant la cathédrale, c’est également dire aux Auxerrois : « allez prier tranquille. Nous sommes là ».
Arnaud Montou, le curé de la paroisse Saint-Germain d’Auxerre a salué cette initiative de l’association musulmane Averroès. « Nos frères sont venus à la cathédrale afin de manifester leur proximité et leur amitié. Pour dire qu’on est tous ensemble contre la barbarie », se réjouit-il.