Salé: scandales suite à la diffusion sur WathsApp de plusieurs vidéos pornographiques

Salé: des vidéos pornographiques de femmes mariées sèment la zizanie




Découvrant sur le portable de son petit ami qu’il entretenait des relations sexuelles avec des femmes mariées, elle a fait fuiter des vidéos pornographiques sur le réseau WathsApp. L’auteur de ces vidéos a pris la fuite après avoir semé la zizanie au sein de plusieurs familles à Salé.




La ville de Salé est secouée, depuis deux semaines, par la circulation de plusieurs vidéos pornographiques dont l’auteur est un commerçant qui vend et répare les portables dans le quartier Kraima relevant de l’arrondissement de Tabriquet.
Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du vendredi 6 novembre, que ces vidéos ont été relayées, à grande échelle, sur WhatsApp.
D’autant que les rapports sexuels se passaient dans une seule chambre et que les images montraient certaines femmes mariées habitant dans différents quartiers de la ville.
Selon certaines sources, la police judiciaire a fait une descente dans la maison du suspect mais l’homme a pris la fuite et aurait, dit-on, quitté le territoire national.




C’est l’une de ses petites amies qui a découvert qu’il entretenait des rapports sexuels avec plusieurs femmes qui a fait fuiter ses vidéos.
Leur diffusion a semé la confusion et la panique dans certaines familles surtout que les images montraient des pratiques sadomasochistes.
Ce qui a poussé les éléments de la police judiciaire à mener une large campagne de ratissage et à établir un dispositif de surveillance accrue aux abords de la maison et du magasin du suspect.
Le quotidien Assabah rapporte que certains évoquent la circulation de 14 vidéos, d’autres de 35 mettant en scène des serveuses de café ainsi que des femmes mariées qui entretenaient des rapports sexuels avec le mis en cause qui les comblait de cadeaux.




Selon les mêmes sources, le laboratoire des analyses des traces numériques de la DGSN a été chargé de déterminer les identités de toutes les personnes qui figurent dans ces vidéos.
Ses amis et ses connaissances sont dans l’expectative et redoutent d’être poursuivis en justice après les résultats de l’expertise technique des vidéos.
Certains témoins soulignent que des amis de l’auteur des vidéos pornographiques auraient disparu de la circulation après la fermeture de son magasin il y a de cela trois semaines.
Certains de ses clients se trouvent dans l’embarras après lui avoir confié des portables et des tablettes pour réparation ou pour substitution et ont commencé, eux aussi, à se mettre à la recherche du fuyard.