Les restes d’un dinosaure découverts près de Casablanca

Les restes d’un dinosaure découverts à proximité de Casablanca




Une équipe de scientifiques a découvert des restes d’un dinosaure à bec, vieux de 66 millions d’années, dans la région de Casablanca.




Selon le magazine scientifique britannique « Sciencepost », la découverte de cette espèce de dinosaure, appelée «hadrosaure», a été faite dans une mine près de Casablanca. Il s’agit de dinosaures herbivores longs de plus 15 mètres.
Celui trouvé au Maroc ne mesure que 3 mètres. «La dernière chose au monde à laquelle on pouvait s’attendre», a affirmé le Dr Nicholas Longrich, du Milner Center for Evolution de l’Université de Bath, qui a dirigé l’étude. “C’est comme si vous retrouviez un kangourou en Écosse“.





Étant donné que ces créatures sont connues pour avoir évolué en Amérique du Nord avant de finalement se répandre en Amérique du Sud, en Asie et en Europe grâce à des ponts terrestres, les paléontologues pensent qu’il est possible que ce spécimen, et probablement d’autres avec lui, ait atteint les côtes africaines soit en nageant en eaux libres, soit sur des radeaux de débris.
Pour le paléontologue, ces dinosaures, dotés de grandes queues et de pattes puissantes, étaient en effet probablement de bons nageurs.





En outre, de nombreux ossements leur appartenant ont également été isolés dans des dépôts fluviaux. Néanmoins, il souligne que ces animaux auraient dû voyager sur des centaines de kilomètres avant d’atteindre les côtes.
La seconde hypothèse avancée par les scientifiques est que ces créatures ont traversant l’Atlantique sur des radeaux de débris. Bien que ce phénomène soit très rare, il a déjà été documenté pour certaines espèces trouvées loin de leur région endémique.