(Vidéo) Les vaccins chinois sont les plus avancés au monde, selon un expert français

(Vidéo) Les vaccins chinois sont les plus avancés au monde, selon un expert français




«Les vaccins chinois sont les plus avancés au monde». C’est ce qu’a déclaré ce jeudi sur l’antenne de RMC le professeur Axel Kahn. Le scientifique, médecin et généticien français de renommée internationale a indiqué que les vaccins chinois Sinopharm et Sinovac, choisis par le Maroc, sont beaucoup plus avancés en termes d’essais et de preuves d’efficacité que tous les autres vaccins actuellement en préparation sur le marché.




Une excellente nouvelle pour le Maroc qui s’apprête à lancer une campagne nationale de vaccination. Quelque 10 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 seront disponibles au Maroc, dans une première étape, avait indiqué le directeur du laboratoire de biotechnologie de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, Azeddine Ibrahimi. Ibrahimi a souligné que la campagne de vaccination anti-Covid-19 cible en premier le personnel de la santé, de la sûreté nationale et des autorités locales, car ils sont en première ligne de lutte contre la pandémie.




Alors que la deuxième phase vise les personnes qui ont un certain âge et qui ont des pathologies ou des maladies chroniques. « Tout cela dans un souci bien précis, parce que nous aurons un nombre réduit de doses au départ, à peu près 10 millions de doses et on va essayer de le faire, selon les priorités. C’est quelque chose d’essentiel qui va ouvrir la voie par la suite à avoir le vaccin », a-t-il expliqué. De l’avis d’Ibrahimi, « aucune firme ne va risquer de proposer un vaccin qui n’est pas très bon, parce que cela va ruiner tout son business ».




À cet égard, il tient à en tant que Marocain, à inviter tout le monde à se vacciner pour la grippe saisonnière, surtout pour les personnes en situation de précarité sanitaire. « J’estime que tout le monde comprendra que s’il ne fera pas le vaccin pour lui, il le fera pour les autres et j’espère que tous les Marocains vont s’impliquer dans cette campagne », a-t-il poursuivi. Pour ce qui est de l’utilité du vaccin, le directeur a souligné que pour combattre la pandémie de Covid-19, il faut avoir une immunité naturelle ou bien acquise.