Le polisario invente des morts côté marocain

Ses chars anéantis à Mehbès, le polisario dégaine avec de la désinformation




Comme à son habitude, le Polisario, encore sous le choc de l’intervention des FAR à El Guerguerat et de la ferme riposte à Mahbès, a eu recours à de la désinformation.




Des dizaines de soldats marocains faits prisonniers et plus de dix morts parmi les éléments des FAR! C’est ce type de fake news que la direction du Polisario a commencé à diffuser auprès de ses cadres et de ses « bases ». « Arrête ton char! », réplique-t-on généralement aux menteurs invétérés. Car la réalité est tout autre.
Les Forces armées royales ne déplorent aucun dégât, ni humain, ni matériel aussi bien lors de leur intervention à El Guerguerat que lors de leur riposte aux séparatistes, plus loin, dans le sous-secteur de Mahbès. À El Guerguerat, il y a eu un seul « fait d’arme » et de « résistance » des séparatistes (soi-disant des civils et des militants associatifs)




Leur seule action a été de brûler les tentes qui les abritaient avant de fuir comme des rats. Au sous-secteur de Mahbès, le Polisario a tenté une attaque contre les FAR, et bien mal lui en a pris. Dans cet acte de désespoir des séparatistes, tous les chars que le Polisario a engagés ont été totalement détruits, anéantis.
Rappelons que, comme l’a souligné un communiqué de l’état-major des FAR, l’intervention à El Guerguerat, « non offensive et sans aucune intention belliqueuse », « se déroule selon des règles d’engagement claires, prescrivant d’éviter tout contact avec des personnes civiles et de ne recourir à l’usage des armes qu’en cas de légitime défense ».