Une nouvelle exigence pour les étrangers arrivant au Maroc

Une nouvelle exigence pour les étrangers arrivant au Royaume du Maroc




Le Maroc impose une nouvelle exigence aux étrangers arrivant sur son territoire. Ils doivent justifier d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures à compter de la date du prélèvement, et non de la remise du résultat.




Les autorités marocaines ont adressé un NOTAM (Notice to airmen, ou messages aux navigants aériens) aux compagnies aériennes desservant le Maroc, avec effet immédiat.
Auparavant, les tests PCR des étrangers étaient recevables, même datés de 72 heures après la remise du résultat. Désormais, les concernés doivent justifier d’un test PCR négatif datant de mois de 72 heures à compter de la date du prélèvement, et non de la remise du résultat.
C’est une décision qui vient renforcer les mesures de précaution prises par le Maroc, car une infection peut intervenir à n’importe quelle heure après le test.




Cette nouvelle exigence pour les étrangers arrivant au Maroc permettra de réduire les risques. Les résultats des tests PCR sont délivrés dans un laps de temps de 24 à 48 heures selon les pays.
Pour rappel, et depuis le mercredi 11 novembre, tout voyageur du Royaume du Maroc vers la France aura l’obligation de présenter un test PCR datant de moins de 72 heures (à compter de la date du prélèvement).
Ces obligations s’appliqueront aux transports aériens et maritimes. Les enfants qui sont âgés de moins de 11 ans restent dispensés de ce test, selon un communiqué officiel, qui a été publié sur Twitter, par l’ambassade de France à Rabat.