El Guerguerat: l’Arabie saoudite et la Jordanie réitèrent leur soutien au Maroc

El Guerguerat: l’Arabie saoudite et la Jordanie réitèrent leur soutien au Royaume du Maroc




Après les Emirats arabes unis, le Qatar et le Bahreïn, c’est au tour de l’Arabie saoudite et de la Jordanie d’exprimer leur soutien au Maroc, au lendemain de l’opération menée par les Forces armées royales (FAR) pour sécuriser la zone tampon d’El Guerguerat.




Le Royaume d’Arabie saoudite a exprimé samedi son soutien aux mesures prises par le Royaume du Maroc pour rétablir la liberté de circulation civile et commerciale dans la zone tampon d’El Guerguerat au Sahara marocain. Dans un communiqué, le ministère saoudien des Affaires étrangères a exprimé sa « condamnation de toute pratique qui menace le trafic dans ce passage vital entre le Maroc et la République islamique de Mauritanie ».
Le communiqué du ministère saoudien a appelé à « la retenue et la non-escalade conformément aux résolutions de la légitimité internationale y afférente ». De son côté, le Royaume de Jordanie a affirmé «être aux côtés du Royaume du Maroc frère dans toutes les actions entreprises pour protéger ses intérêts nationaux.




Mais aussi son intégrité territoriale et sa sécurité». Dans un communiqué diffusé ce samedi 14 novembre, le ministère jordanien des Affaires étrangères exprime son soutien aux mesures ordonnées par le Roi Mohammed VI afin d’assurer la sécurité des citoyens et la fluidité du trafic marchandises au niveau de la zone tampon d’El Guerguerat.
Le porte-parole du ministère, l’ambassadeur Dhaif Allah Ali Al-Fayez, a condamné les actes de provocation et d’intrusions illégales du Polisario qui violent les accords signés et constituent une menace pour la sécurité dans la région. Al-Fayez a souligné la position claire et ferme de la Jordanie en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et sa pleine souveraineté sur tous ses territoires.