Rabat: Narimane, une blogueuse célèbre au Maroc, écope de 2 ans ferme pour escroqueries

Escroqueries à grande échelle à Rabat: narimane, blogueuse, écope de deux ans ferme




Accusée d’escroquerie et d’abus de confiance, la blogueuse marocaine Narimane a été condamnée à de la prison ferme par la Justice à Rabat. Montant de son butin: trois millions de dirhams en escroqueries diverses et variées, amassé avec la complicité de son mari et de son beau-frère…




C’est à Rabat que cette mère de deux enfants, et blogueuse bien connue du petit monde des réseaux sociaux, officiait. Mis à part son activité sur la toile, la dénommée Narimane était aussi dirigeante de deux entreprises, l’une spécialisée dans la vente de produits cosmétiques et l’autre dans la location de voitures.
C’est aussi dans la capitale du Royaume qu’elle avait été arrêtée en juin dernier, pour son implication présumée dans une vaste escroquerie.




Cette escroquerie qui impliquait non seulement la jeune femme, mais aussi son mari et son beau-frère. Montant du butin récolté par ce trio de malfaiteurs: près de trois millions de dirhams.
Suite à une enquête menée par la police judiciaire de Rabat après la réception de plusieurs plaintes de victimes escroquées, le tribunal de première instance de Rabat a, selon plusieurs médias R’batis, condamné Imane El Borj, dite Narimane, à deux ans de prison ferme.