Immigration illégale et traite d'êtres humains: Un individu interpellé à Nador

Immigration illégale et traite d’êtres humains : Un trentenaire interpellé à Nador




Les éléments de la Brigade de la police judiciaire relevant du district provincial de sûreté de Nador ont interpellé, vendredi sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), un homme de 30 ans soupçonné de liens avec un réseau criminel actif dans l’immigration illégale et la traite d’êtres humains.




Le suspect, gardien de son état d’une habitation située dans la zone côtière de « Beni Ansar », a été interpellé en flagrant délit d’hébergement de 18 candidats à l’immigration illégale auxquels il avait promis de faire immigrer clandestinement vers les côtes européennes, en contrepartie d’environ 50.000 dirhams chacun, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Les perquisitions effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie de matériels logistiques, soupçonnés d’être utilisés pour la facilitation de ces actes criminels, à savoir deux bateaux de plaisance.




Mais ont également été saisi du matériel de navigation et de sauvetage, des appareils de communication sans fil et une paire de jumelles, outre un kilogramme de résine de cannabis, détaille le communiqué.
Les fouilles ont également permis de saisir d’autres équipements enterrés dans le jardin de l’habitation et dont les enquêtes sont en cours pour déterminer les circonstances de leur possession, indique la DGSN, précisant qu’il s’agit de trois pistolets (dont certains à billes), un fusil de chasse, deux pièces détachées de deux fusils de chasse, plusieurs balles, et une arme automatique.