Sécurisation d'El Guerguerat: Le Gabon et Djibouti apportent leur soutien aux actions du Maroc

Le Gabon et Djibouti apportent leur soutien aux actions du Royaume du Maroc pour la sécurisation d’El Guerguerat




Le Gabon et Djibouti soutiennent les actions entreprises par le Maroc en faveur de la sécurisation de la zone tampon d’El Guerguerat, pour assurer la circulation des marchandises et des personnes, indiquent un communiqué de leur ministère des Affaires étrangères.




« Le Gabon exprime sa vive préoccupation face aux opérations illégales menées par des milices du polisario dans la zone Tampon de Guergarate, depuis le 21 octobre 2020 », souligne le communiqué parvenu à la MAP.
Il note que le Gabon « soutient les actions du Maroc en faveur de la sécurisation de cette zone tampon afin d’y assurer le flux régulier des biens et des personnes ».
« Les actes de provocations du Polisario, sources de tension, constituent des violations flagrantes des accords et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies, entravent fortement la circulation civile et commerciale et fragilisent le cessez-le-feu signé », déplore le document. Et d’ajouter la réaction du Gabon face à cette situation.




Le Gabon, qui entretient d’excellentes relations d’amitié et de coopération avec le Maroc, condamne ces opérations qui portent atteinte à l’intégrité du processus politique mené sous l’égide exclusive du Secrétaire général des Nations unies en vue de la recherche d’une solution politique définitive et durable sur la question du Sahara marocain.
À cette occasion, le ministère gabonais des Affaires étrangères a tenu à réaffirmer le soutien constant du Gabon « à l’initiative marocaine d’autonomie qui présente des perspectives crédibles pour une résolution définitive de ce différend ».
De son côté, la République de Djibouti a exprimé ce dimanche 15 novembre sa solidarité et son plein soutien aux mesures prises par le Royaume du Maroc.




Ceci pour assurer la circulation des marchandises, des biens et des personnes à travers la zone tampon d’El Guerguarat entre le Maroc et la République islamique de Mauritanie.
Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de Djibouti a exprimé, dans un communiqué, sa condamnation de toute pratique qui menacerait le trafic dans ce passage vital pour le commerce entre le Royaume du Maroc et l’Afrique.
Djibouti a renouvelé sa ferme position de principe en faveur de la souveraineté et de l’intégrité territoriale nationale du Maroc, soulignant en même temps son plein soutien aux efforts déployés pour trouver une solution politique à la question du Sahara marocain, conformément à l’initiative d’autonomie et aux résolutions pertinentes sur la légitimité internationale.