Travail saisonnier en Espagne: les marocains auront la priorité

Travail saisonnier en Espagne: les marocains auront la priorité




Les autorités espagnoles ont décidé d’accorder la priorité aux Marocains lors du recrutement des saisonniers qui travailleront, cette année, sur les terres agricoles locales.




C’est une nouvelle qui fera certainement du bien, dans ce contexte particulier, aux saisonniers marocains habitués à traverser la Méditerranée pour travailler. L’Espagne pense, en effet, à leur accorder la priorité pour le travail saisonnier sur ses terres agricoles.
C’est en tout cas ce qu’annonce un communiqué du Syndicat des agriculteurs espagnols, relayé par le quotidien arabophone Al Ahdath al Maghribia.
Selon cette source, le gouvernement espagnol a entamé les discussions avec les autorités marocaines afin d’autoriser, à nouveau, le recours des agriculteurs locaux aux travailleurs saisonniers marocains.
L’idée serait que la priorité soit accordée à ces derniers afin de réussir la prochaine saison agricole. La décision a été prise suite à une réunion des responsables espagnols en charge de cette question.




Reste à trouver un accord avec le Maroc au sujet du protocole sanitaire anti-Covid qui sera appliqué à ces travailleurs.
Parallèlement, il a été décidé de former un comité chargé de définir les critères sur la base desquels les agriculteurs espagnols pourront conclure des contrats de travail avec les saisonniers recrutés dans les différentes fermes locales.
Ces critères incluent, ajoute Al Ahdath Al Maghribia, le contrôle des conditions de travail des saisonniers, les règles sanitaires appliquées lors de leur transport depuis le Maroc, ainsi que les conditions d’hébergement durant leur présence sur le territoire espagnol.
Lors de cette même réunion, le secrétariat d’État espagnol chargé de la migration s’est engagé à coordonner avec le département des Affaires étrangères concerné.




Ceci afin de faciliter l’octroi des autorisations de travail nécessaires pour embaucher les saisonniers marocains. Pour rappel, l’année dernière, ce sont plus de 150.000 saisonniers qui ont été sollicités par les agriculteurs espagnols.
Des saisonniers issus principalement du Maroc, de l’Equateur, de Roumanie, des Philippines et de Tunisie.
Selon les premières estimations, ce chiffre devrait considérablement augmenter lors de la prochaine saison agricole, en raison de l’intérêt exceptionnel accordé au secteur agricole local.
En effet, pour contrer les méfaits de la crise économique qui découle de la pandémie de Covid-19, les autorités espagnoles espèrent booster le secteur agricole pour, d’un côté, subvenir au maximum aux besoins de la consommation locale et, d’un autre, contribuer à la relance de l’économie locale.