Cette saison, chaque club marocain pourra participer à une seule compétition internationale

Les clubs de la Botola interdits de jouer deux compétions internationales




À partir de cette saison, chaque club aura droit à participer à une seule compétition internationale. Une décision qui mettra fin aux multiples reports des matchs qui parasitent la marche normale de la Botola




Il l’avait promis et il l’a fait. Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a décidé que désormais les clubs de la Botola n’ont le droit de participer qu’à une seule compétition internationale sur la base de son classement en championnat et en Coupe du Trône, révèle le quotidien Al Massae du lundi 22 novembre.

Une décision qui tombe à point nommé en raison des multiples reports qui déstabilisent les performances de clubs et obligent ceux qui ne sont engagés dans aucune compétition à attendre.




Ceci au point de perturber leur préparation. Fouzi Lekjaa a également validé l’expérimentation de la VAR lors de quelques matchs de la deuxième division, après son franc succès en division d’élite et la limitation des fautes d’arbitrage qui en découlent.

Lors de la réunion du Comité directeur de la FRMF, Lekjaa a également demandé à la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) et celle du football amateur (LNFA) de lui présenter un plan d’action pour rehausser le niveau de la pratique footballistique.




Cependant, la décision de faire passer le nombre des clubs par division de 16 à 18, a été reportée à la saison 2021-2022. Al Massae révèle que le football féminin est la priorité de la FRMF qui a décidé de faire de la saison prochaine l’année du décollage de sa pratique.

Pour encourager les clubs à s’inscrire dans cette dynamique, la fédération a réservé une aide financière conséquente pour éviter qu’ils déclarent forfait comme c’est le cas de l’équipe féminine de la municipalité de Meknès, qui refuse jusqu’ici de prendre part au championnat.