(Vidéo) TV5 monde: le Maroc, future plateforme de production de vaccins en Afrique?

(Vidéo) Reportage TV5 Monde: le Maroc, future plateforme de production de vaccins en Afrique?




À quelques semaines des premières vaccinations contre la Covid-19, la chaîne TV5 Monde s’est rendue au Maroc pour filmer un reportage au sein du laboratoire privé marocain Sothema, prêt à produire des doses injectables préremplies de vaccin fourni par la Chine.




C’est dans ce laboratoire marocain, un site présenté comme «hautement stratégique», «fer de lance du Maroc dans la course mondiale au vaccin», qu’est conditionné le vaccin élaboré par le géant Sinopharm. S’il n’est pas question pour le partenaire chinois de céder la formule de son vaccin, le laboratoire marocain est déjà prêt à tripler sa production.

«Le Maroc comme tête de pont de la stratégie chinoise en Afrique?», s’interroge-t-on dans le reportage. Une solution fortement envisageable, car Pékin est dans l’incapacité de fabriquer des centaines de millions de doses pour le continent africain. Le Royaume du Maroc ne servira, pour le moment, qu’à conditionner le vaccin.




Lamia Tazi, PDG de Sothema, estime qu’il faudrait compter entre 3 et 6 mois pour la production d’un produit fini marocain. Pour l’heure, les autorités ambitionnent de vacciner 80% des citoyens de plus de 18 ans, soit 20 millions de personnes. «Voilà pourquoi le Maroc s’est porté candidat pour les essais cliniques chinois.

C’était inscrit dans le contrat, les pays participants seraient les premiers servis», explique-t-on. Pour autant, le Maroc n’a pas uniquement signé un contrat avec la Chine, mais avec les cinq laboratoires privés étrangers les plus avancés, «comme l’américain Pfizer, et dès la mi-septembre, le Maroc annonçait l’achat de 20 millions de doses du Sputnik russe», poursuit-on.