Plan national de prévention et de lutte contre le cancer: rétropédalage du chef du gouvernement?

Fonds de lutte contre le cancer: Saâd-Eddine El Othmani a-t-il fait marche arrière?




Si le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, s’est engagé à lancer un plan national de prévention et de lutte contre le cancer (2020-2029) doté de 7,8 milliards de dirhams, ses promesses ne figurent pas pour autant dans le PLF 2021.




Un nouveau rétropédalage de Saâd-Eddine El Othmani? Tout prête à le croire. En marge de la célébration de la Journée nationale de lutte contre le cancer, des sources rapportent, en effet, que le chef du gouvernement n’a tenu aucun de ses engagements vis-à-vis des initiateurs de la pétition pour un fonds national de lutte contre le cancer.

Lancée en décembre 2019 et portée par le professeur en droit constitutionnel Omar Cherkaoui, cette pétition, communément appelée « Pétition pour la vie », avait recueilli les 5.000 signatures nécessaires pour être prise en compte par le gouvernement. Les signataires de cette pétition en appelaient à l’institution d’un régime qui bénéficierait à l’ensemble des malades atteints d’un cancer.




Ce régime servirait à couvrir toutes les charges. Le chef du gouvernement Saâd-Eddine El Othmani a accepté la pétition en septembre dernier, sans pour autant donner son aval à la création d’un fonds spécial. En lieu et place, le chef de l’Exécutif a annoncé le lancement d’un plan national de prévention et de lutte contre le cancer (2020-2029).

Il serait doté de 7,8 milliards de dirhams, pour réduire le taux de mortalité due au cancer. Le chef de la Primature a également déclaré que la vaccination contre le cancer du col de l’utérus serait généralisée en 2021 et concernerait toutes les filles âgées de 11 ans et plus. Ce type de cancer touche, chaque année, 1.500 femmes, et son traitement coûte au moins 100.000 dirhams.




Des déclarations qui sonnent, d’après Al Akhbar, comme des effets d’annonce. Et pour cause. Les sources du quotidien relèvent, en effet, que le budget du ministère de la Santé, dans le projet de loi de finances 2021 présenté à la Chambre des représentants, n’inclut aucune nouvelle mesure pour honorer les engagements d’El Othmani.

Ainsi, le budget du département dirigé par Khalid Aït Taleb ne mentionne guère le plan national de prévention et de lutte contre le cancer (2020-2029). Les mêmes sources précisent, par ailleurs, que tous les engagements pris par El Othmani vis-à-vis des initiateurs de la « pétition pour la vie » brillent par leur absence dans le PLF 2021 et le budget du ministère de la Santé…