Des chauffeurs routiers marocains agressés sur la route conduisant au Mali

Mali: des chauffeurs de camion marocains agressés




Après la fin de l’épisode de Guergarat, les routiers marocains font face aux gangs qui sévissent sur les routes. Le week-end dernier, deux chauffeurs marocains ont été victimes d’actes de banditisme sur la route conduisant au Mali.




Dans la nuit du samedi, un groupe de malfrats armés a pris d’assaut deux camions marocains de transport de marchandises, qui se dirigeaient vers le Mali. Visé par une rafale de tirs, le premier conducteur a échappé par miracle à une mort certaine. Le pare-brise ainsi que le réservoir mobile de son camion ont été touchés.

L’autre routier, un chauffeur d’origine subsaharienne gravement touché au visage, a dû lancer un appel de détresse à ses compagnons : « Sauvez-moi que Dieu vous bénisse. Je suis attaqué par une bande de voyous ».

Chaque jour, plus d’une centaine de camions acheminent des marchandises vers les pays de l’Afrique subsaharienne, en raison de la demande croissante en produits agricoles. Le trajet, parfois risqué, ne décourage pas pour autant les chauffeurs, qui essaient toutefois d’éviter les déplacements de nuit.