Le Maroc rejoint officiellement le club des fabricants d’armes

Le Royaume du Maroc rejoint officiellement le club des fabricants d’armes




Après la signature de l’accord de coopération militaire avec les États-unis, le projet de loi-cadre pour le développement d’une industrie nationale de l’armement a été entériné par le Parlement marocain.




Le décret, soumis dans le rapport du ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, fait référence aux matériels et équipements de défense et de sécurité, et il permet aux Forces armées royales de s’ouvrir aux nouvelles technologies de l’armement.
L’industrie marocaine de l’armement s’appuie sur l’expertise et le savoir-faire des États-unis. Un accord de coopération militaire, qui s’étend sur une période de 10 ans, avait été signé à cet effet, lors de la visite du Secrétaire américain à la défense, Mark Esper.
Parmi les principaux volets évoqués figurait la promotion de projets conjoints d’investissement au Maroc dans le secteur de l’industrie de défense.
Une approche qui permettra au royaume de développer son autonomie grâce au transfert de technologies.