Un sexagénaire condamné à la peine capitale pour le viol et l’assassinat d’un enfant

Un sexagénaire condamné à la peine capitale pour viol et assassinat d’un garçon de 12 ans à El Hajeb




Un homme âgé de 63 ans, reconnu coupable du viol et de l’assassinat d’un garçon de 12 ans à El Hajeb, a été condamné à la peine capitale par la chambre criminelle près le tribunal de première instance de Meknès.




Le père de 6 enfants, contraint en outre de verser aux ayants droit une indemnité forfaitaire de 100 000 dirhams, avait perpétré son crime dans une ferme agricole de la coopérative Al Atlas à El Hajeb.

Le corps du petit garçon, né en 2008, avait été découvert par le propriétaire de la ferme au fond d’un puits.

L’enfant, victime d’un traumatisme crânien, avait été agressé sexuellement avant d’être sauvagement assassiné et jeté à l’intérieur du puits.

Son vélo se trouvait encore à proximité du lieu du crime.

L’application de la peine de mort pour les pédophiles a fait l’objet de plusieurs débats au Maroc suite au viol et meurtre du petit Adnane à Tanger.

Lors d’une intervention, la présidente du Conseil national des droits de l’homme avait défendu l’abolition de la peine capitale, précisant que «le droit à la vie est le droit premier de tout être humain. La loi protège ce droit».