Les chauffeurs de grands taxis se plaignent du nombre limité de passagers par véhicule

Les chauffeurs de grands taxis se plaignent du nombre limité de passagers par véhicule




Aux quatre coins du Royaume, les chauffeurs de grands taxis se plaignent de la limitation du nombre de passagers par véhicule, imposée dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.




Un professionnel du secteur a indiqué que la situation financière des taximen est « critique », ajoutant qu’ils ont été lourdement affectés par les pertes accumulées depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire.
Il a précisé que le secteur connaît une forte demande. « Mais malheureusement, le nombre de passagers par véhicule est limité. Notre situation est difficile depuis le mois de mars », a-t-il déclaré.
Ce professionnel admet toutefois que la limitation des places est nécessaire afin d’endiguer la pandémie et a appelé les citoyens à respecter la distanciation sociale.