Une ambulance se renverse à Missour: 3 personnes perdent la vie

Une ambulance se renverse à Missour: en route pour une séance de dialyse, 3 personnes perdent la vie




Trois malades souffrant d’insuffisance rénale ont trouvé la mort dans le renversement de l’ambulance qui les transportait à l’hôpital de Missour pour effectuer leur séance de dialyse. Une enquête a été ouverte.




Trois malades souffrant d’insuffisance rénale, en route pour effectuer leur séance de dialyse, se sont retrouvés à la morgue de l’hôpital provincial Al Massira Al Khadra, à Missour.
Les victimes de la localité de Tazarine, située à 28 kilomètres de la commune de Missour, étaient évacuées du centre hospitalier de la commune de Serghina, à Boulemane, vers l’hôpital Al Massira Al Khadra, à Missour, pour bénéficier des séances de dialyse.
Mais l’ambulance qui les transportait s’est renversée au point kilométrique N°15 sur la route provinciale N° 5123, quand le conducteur a perdu le contrôle de l’engin à cause d’un excès de vitesse. L’accident a provoqué la mort de trois personnes, une femme et deux hommes.




Ceci alors que le chauffeur, grièvement blessé, a été évacué à l’hôpital Al Massira Al Khadra à Missour, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du jeudi 26 novembre.
Parmi les victimes, figure une institutrice qui a été légèrement blessée. Juste après avoir subi les soins nécessaires, elle a été convoquée par les enquêteurs pour s’expliquer sur sa présence à bord de cet engin sanitaire, font savoir les sources du quotidien.
Et d’ajouter que l’ambulance ne répondait pas aux normes réglementaires lui permettant d’assurer cette mission. De même, le conducteur, employé au service de légalisation de la commune, ne serait pas habilité pour accomplir cette tâche, eu égard à son état de santé.




Les sources du quotidien s’interrogent également sur le fait de transporter cinq personnes dans une même petite ambulance durant cette période d’épidémie du nouveau coronavirus Covid-19.
Ceci sachant que le conseil provincial de la ville avait mis à la disposition de ces malades un autocar pour les transporter à Missour afin de bénéficier de leurs séances de dialyse. C’est le troisième accident d’ambulance que l’on compte dans cette province.
Une femme avait déjà rendu l’âme à cause de l’accident d’une ambulance qui la transportait vers l’hôpital de Missour et qui a causé des blessures à six autres personnes, dont une infirmière. Après ce dernier drame, indique Assabah, le parquet compétent a ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances de ce drame qui a secoué toute la ville.