Voici pourquoi le budget de la défense va augmenter au Maroc

Le budget de la défense augmentera de 4% air Maroc: voici pourquoi




L’enveloppe allouée par l’administration de la défense à la masse salariale et aux équipements atteindra 47,4 milliards de dirhams en 2021. Le ministre, Abdellatif Loudiyi, indique que ce budget a tenu compte des contraintes imposées par la pandémie de Covid-19.




Le budget de l’administration de la défense nationale connaitra une augmentation de 4% par rapport à l’année dernière en matière de masse salariale et d’équipement.
Intervenant devant la commission des affaires étrangères et de la défense nationale, le ministre chargé de l’administration de la défense, Abdellatif Loudiyi, a souligné que l’enveloppe allouée à son département dans la loi de Finances de 2021 s’élève à 47,4 milliards de dirhams contre 45,4 milliards de dirhams en 2020.
Le ministre a souligné que «ce budget traduit les efforts déployés par son département et tient compte des moyens financiers disponibles pour que les FAR accomplissent, dans les meilleures conditions, les différentes missions qui leur sont confiées.




Et pour qu’ils modernisent leur matériel et leurs équipements». Le quotidien Akhbar Alyaoum rapporte, dans son édition du vendredi 27 novembre, que Loudiyi a tenu à souligner que la préparation de ce budget a pris en compte les contraintes imposées par la pandémie du nouveau coronavirus.
Selon les données fournies par le ministre, la masse salariale réservée aux fonctionnaires de cette administration a atteint 35,1 milliards de dirhams soit une augmentation de 2 milliards de dirhams par rapport à l’année précédente.
Cette hausse va couvrir la troisième tranche de l’augmentation des salaires des fonctionnaires civils et militaires approuvée par le gouvernement en 2019 (soit 13 milliards de dirhams).




Cette hausse comprend aussi la participation de l’Etat (0,3 milliard de dirhams) dans les systèmes de protection sociale et des retraites ainsi que les salaires et les indemnités de 4.200 nouveaux postes (0,3 milliard de dirhams) prévus par la loi de Finances 2021.
Le quotidien Akhbar Alyaoum a indiqué qu’une enveloppe de 7,2 milliards de dirhams a été allouée à la rubrique matériels et dépenses diverses dont 1,5 milliard sera totalement réservé à la régularisation des nouveaux adhérents à la Fondation Hassan II pour les œuvres sociales des anciens militaires et anciens combattants.
Le reste, soit 5,7 milliards de dirhams, devrait couvrir la mutuelle des FAR, les factures d’eau, d’électricité et de télécommunications ainsi que les aides programmées.




Celles en faveur des hôpitaux militaires et des autres établissements relevant de l’administration de la défense. Une partie de cette enveloppe sera réservée à la gestion du service militaire obligatoire pour la promotion de 2021 ainsi que les frais de carburant, d’entretien et de réparation des matériels.
Le reliquat couvrira les dépenses de gestion des FAR dans toutes ses composantes ainsi que les loyers des logements de fonction et les dépenses engendrées par l’intervention humanitaire des Forces armées royales à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.
Quant au budget de l’équipement, il n’a pas connu de changement par rapport à l’année dernière afin de rationnaliser les dépenses en raison des circonstances exceptionnelles que traverse le Maroc, conclut le ministre Loudiyi.