Nasser Zefzafi a quitté la prison pour la première fois

Nasser Zefzafi a quitté la prison pour la première fois




Condamné en 2019 à 20 ans de réclusion ferme, le militant rifain Nasser Zefzafi a quitté pour la première fois, vendredi, la prison Tanger 2. Le leader du Hirak du rif a été autorisé à rendre visite à sa mère, atteinte d’un cancer à un stade avancé.




Transporté en fourgon cellulaire, sous haute surveillance, le détenu est resté au chevet de sa maman pendant près de 45 minutes, avant d’être reconduit à la prison locale.
L’opération, qui s’est déroulée sans incident, a été l’occasion pour Nasser Zefzafi de rencontrer également son père, un ancien militant de l’Union socialiste des forces populaires.
Né le 5 novembre 1979 à Al Hoceïma, Nasser Zefzafi a été condamné le 4 avril 2019 à 20 ans de prison ferme, en compagnie de 41 autres personnes. 7 mois plus tard, il a annoncé, symboliquement, rompre le lien d’allégeance au roi Mohammed VI, et abandonner la nationalité marocaine.