(Vidéos-photos) Les escadrons blindés de l’armée marocaine

Le char M1 Abrams est le plus performant des chars américains actuellement en service. Il a été nommé en mémoire du Général creighton Willia Creighton Williams Abrams.




Le forum FAR Maroc a mis en ligne quelques clichés mettant en valeur les escadrons blindés de l’armée marocaine. Fiches techniques et démonstrations en vidéo.




Ceux qui font résonner les tambours de guerre au Sahara n’ont qu’à bien se tenir! Les Forces armées royales (FAR) sont prêtes à en découdre. Mieux équipés, mieux entraînés, le moral au beau fixe, les valeureux soldats marocains ne feront qu’une bouchée de tout ennemi qui s’aventurerait à lancer les hostilités, notamment ces milices armées du « Polisario », à la solde d’un régime algérien grabataire, et à peine capables de lancer des pétards mouillés dans le ciel.
L’arsenal militaire du royaume est diversifié dans ses origines et permet de couvrir ciel, mer et terre. Le dévoiler dans le détail reviendrait à violer la doctrine discrétionnaire de la grande muette, mais les professionnels du Forum Maroc FAR ont l’expérience pour montrer juste ce qu’il faut.
C’est ainsi qu’ils viennent de mettre en ligne un diaporama photo des chars de combats marocains en service. Découvrez-les en images et en action.
















Abrams M1A1: le nec-plus ultra américain
C’est le char le plus redouté au monde qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux conflits armés où l’armée américaine s’est retrouvée engagée. Plusieurs versions existent de ce mastodonte dont plusieurs cargaisons ont été livrées aux FAR. Viseur rotatif, poste d’armes indépendant pour le chef de char, équipements de navigation dernier cri, sont quelques caractéristiques techniques de ce monstre mené par un équipage de 4 hommes, qui peut foncer à la vitesse de 72 km/h et ce, sur une distance de 465 km.





M-60 Patton: l’indestructible blindé de l’Oncle Sam
Selon le Forum FAR Maroc, l’ensemble de la flotte marocaine de ce char a été standardisée au format M-60A3TTS par les officiers de l’Etablissement de soutien du matériel à Casablanca. Cette version permet une meilleure précision de tir et ses capacités de combat de nuit sont nettement supérieures. Sa principale caractéristique reste le canon M-68 de 105mm et son blindage en acier laminé qui lui assure une grande protection ainsi que son autonomie de 500 km.





T-72: l’éternel combattant russe
L’entrée en service du char de combat T-64 en 1967 avait provoqué une rupture technologique avec la lignée des chars moyens. Il se caractérise par sa tourelle dont le fond de panier abrite un carrousel électromécanique d’une contenance de 22 munitions. Mais aussi par son blindge en acier moulé et présente une épaisseur maximale de 475 mm3.





VT-1A: le monstre sino-pakistanais
C’est en 2010 que sont apparues les premières images publiées par FAR Maroc qui ont confirmé la présence de cette version améliorée du char de combat sino-pakistanais MBT-2000. Equipé d’un canon stabilisé de 125mm à chargement automatique qui tire divers types de munitions, mais également des missiles guidés pouvant frapper des cibles à 5km.