Covid-19 au Maroc: La vaccination vise à immuniser 20 millions d'adultes

Covid-19: La vaccination vise à immuniser 20 millions d’adultes et mobilisera 12.750 professionnels (Ait Taleb)




Dans un entretien accordé à l’Agence France Presse (AFP), le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a fait savoir que le Maroc ambitionne de lancer d’ici la fin de l’année une campagne de vaccination visant à immuniser 20 millions d’adultes.




Le ministre a indiqué que le Maroc a opté pour le vaccin chinois du laboratoire Sinopharm et le vaccin britannique du laboratoire AstraZeneca. Il s’agit d’une “utilisation d’urgence” du vaccin, que chaque pays a la liberté de choisir parmi ceux ayant eu des résultats probants lors de la phase des essais cliniques.
La date de lancement de la campagne au Maroc reste « tributaire de la validation des vaccins mais aussi du calendrier de livraison » des producteurs pharmaceutiques, a-t-il souligné. Le Maroc prévoit également de livrer une production locale du vaccin Sinopharm, dans le cadre d’un échange d’expertise, souligne l’AFP. Nous sommes dans l’attente des résultats préliminaires de la phase 3 des tests chinois.




Les autorités marocaines espèrent lancer au plus vite la « riposte virale », selon M. Aït Taleb. L’objectif est de vacciner plus de 20 millions de personnes en trois mois en mobilisant 12.750 professionnels (ceux de la santé publique, ceux du secteur privé, ceux de la médecine militaire et ceux du Croissant Rouge marocain).
Les premières inoculations seront réservées au personnel « de première ligne » (la santé, la sécurité), aux « personnes utiles » (transports, etc.) et à la population « à risque » (plus de 65 ans, problèmes de santé, etc.), a expliqué à l’AFP le ministre de la Santé. Le ministre de la Santé a, dans ce sens, formellement démenti le caractère obligatoire de la vaccination contre la Covid-19.