Covid-19: un appui budgétaire de 1,8 milliard dhs cofinancé par le Japon pour soutenir le Maroc

Covid-19: un appui budgétaire de 1,8 milliard de dirhams cofinancé par le Japon pour soutenir le Maroc




Un échange de notes portant sur un prêt japonais d’environ 1,8 milliard de dirhams (200 millions de dollars américains), a été signé ce mercredi à Rabat entre l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Maroc, Takashi Shinozuka et le ministre l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaaboun.




À l’issue de la signature de cet échange de notes qui constitue l’accord entre les deux gouvernements, et afin d’entamer la procédure d’exécution de ce financement, un accord de prêt a été signé également signé entre Mohamed Benchaaboun et Kenji Yokota, représentant résident adjoint de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) au Maroc.
Un communiqué de presse de l’ambassade du Japon au Maroc explique que cet appui budgétaire du Japon, cofinancé avec la Banque africaine de développement dans le cadre du programme ACFA (Accelerated Co-Financing Facility for Africa), vise à soutenir les efforts du Maroc face à la crise sanitaire, sociale et économique provoquée par la pandémie, en mettant rapidement à sa disposition des ressources supplémentaires.




Ceci afin de mener les interventions d’urgence sanitaires et sociales et améliorer la résilience de l’économie nationale. «Ainsi, le soutien du Japon vient répondre aux objectifs tracés par le programme de réponse du Maroc au Covid-19, élaboré sur Hautes Initiatives Royales, en mettant l’accent sur : le renforcement du système de santé, l’expansion du système de sécurité sociale et le soutien financier aux PME», détaille le communiqué.
Pour l’ambassade, «la cérémonie de signatures témoigne de l’excellence des relations de coopération et des liens d’amitié entre le Royaume des Maroc et le Japon ainsi que de la pertinence des domaines d’intervention de cette coopération qui s’aligne sur les priorités du gouvernement du Royaume du Maroc».