L'ONU reconnaît officiellement les propriétés médicinales du cannabis

Les propriétés médicinales du cannabis reconnues officiellement par l’ONU




L’ONU a reconnu, ce mercredi, les propriétés médicinales du cannabis lors d’un vote à Vienne de la Commission des stupéfiants, l’organe exécutif chargé de la politique en matière de drogues des Nations unies.




Une majorité simple des 53 États de la Commission ont décidé de retirer le cannabis et sa résine du Tableau IV de la Convention de 1961 sur les drogues.
Ainsi, cela «signifie que l’utilité médicale de cette plante est officiellement reconnue et l’usage récréatif continuera d’être interdit en réglementations internationales».
Presque tous les États de l’Union européenne – à l’exception de la Hongrie- ont approuvé ce changement, l’un des plus importants dans le domaine de la drogue au cours des dernières décennies.
La majorité des pays asiatiques et africains ont fait objection.