Sahara: Le roi Mohammed VI envoie un émissaire au prochain président de l’Union africaine

Sahara : Le roi Mohammed VI envoie un émissaire au prochain président de l’UA




Le Maroc se prépare à tourner la page de Cyril Ramaphosa à la tête de la présidence tournante de l’Union africaine. C’est le président de la république démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, qui succédera au Sud-africain, dès le prochain sommet ordinaire de l’UA, prévue début 2021 à Addis-Abeba. Un poste qui l’autorisera à diriger la troïka africaine chargée de la question du conflit artificiel autour du Sahara.

Le ministre délégué aux Affaires étrangères, Mohcine Jazouli, reçu mardi à Kinshasa par le président de la République Démocratique du Congo





C’est dans ce contexte que s’inscrit le message du roi Mohammed VI à Félix Antoine Tshisekedi que lui a remis, mardi 1er décembre, le ministre délégué aux Affaires étrangères, Mohcine Jazouli.
Ce déplacement n’est pas sans rappeler celui de Nasser Bourita, effectué en novembre 2019 au Caire, pour transmettre un message du souverain au président Abdelfattah Al Sissi sur la question du Sahara.
Pour rappel, dans une lettre adressée la semaine dernière au roi Mohammed VI, Félix Antoine Tshisekedi a qualifié «d’inacceptable» la situation qui a prévalu dans la zone d’El Guerguarate, lorsque des pro-Polisario ont bloqué le passage et empêché la circulation des personnes et des biens.
Depuis sa création en juillet 2018 au sommet de l’UA en Mauritanie, la troïka africaine sur le Sahara s’est réunie une seule fois, lors du sommet de février 2019 à Addis-Abeba.