El Guerguerat: le Conseil arabo-australien salue "l'initiative pacifique et responsable" du Maroc

El Guerguerat : le Conseil arabo-australien salue « l’initiative pacifique et responsable » du Maroc




Le Conseil arabo-australien (AAC) a salué, mercredi 2 décembre, l' »initiative pacifique et responsable » du Maroc visant à rétablir la sécurité et faciliter la libre circulation des citoyens et des biens à El Guerguerat, au Sahara marocain.




Dans une déclaration à la presse, le Conseil a tenu à exprimer « sa solidarité et son soutien » au Royaume et aux mesures responsables prises, en conformité avec le droit international, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour défendre la souveraineté du Maroc, ainsi que les droits et la sécurité de ses citoyens.
Faisant part de son « inquiétude » des récents développements à la zone tampon d’El Guerguerat, l’AAC a rappelé que des miliciens du « polisario” avaient « commis des actes de banditisme et entravé la libre circulation des véhicules sur la principale route commerciale entre le Royaume et la Mauritanie, tout en harcelant de manière continue les civils locaux ». Ce blocage, causé par les séparatistes, s’est accompagné par la destruction de la route reliant le Maroc à la Mauritanie.




C’est ce que relève le Conseil, qui est une organisation à caractère national, active dans les questions relatives aux droits humains et au dialogue intercommunautaire en Australie. Face à ces provocations, fait observer l’AAC, le Maroc avait immédiatement alerté le Secrétaire général de l’ONU et les hauts responsables de l’organisation onusienne de ces développements d’extrême gravité, ajoutant que le Royaume a également attiré l’attention des membre du Conseil de sécurité et des États voisins sur cette situation.
« Une opération a ensuite été menée par le Maroc le 13 novembre afin de rétablir la libre circulation au niveau de ce point de passage », indique le Conseil, soulignant que cette opération s’est déroulée de manière pacifique, sans affrontements ni menace à la sécurité des civils.




Et ceci conformément à des règles d’engagement claires qui interdisent tout contact avec les civils. Par ailleurs, le Conseil arabo-australien a réitéré son soutien aux efforts déployés par le SG de l’ONU pour parvenir à une solution négociée, juste, durable et mutuellement acceptable au conflit autour du Sahara marocain, conformément aux différentes résolutions du Conseil de sécurité.
Fondé en 1992 par un groupe d’éminents juristes et hommes d’affaires des différentes communautés, le Conseil arabo-australien s’assigne pour objectif de renforcer les relations australo-arabes en faisant progresser les domaines d’intérêt politique, économique et social commun et en développant une plus grande prise de conscience et une meilleure appréciation des cultures et des valeurs de chacun.