Le Maroc vote « oui » pour le cannabis lors d’un sommet de l’ONU

Le Royaume du Maroc vote « oui » pour le cannabis lors d’un sommet de l’ONU




Aujourd’hui, les propriétés médicinales du cannabis ont été officiellement reconnues par l’ONU, et le Maroc y est pour quelque chose. En effet, le Royaume a voté « oui » pour retirer le cannabis de la catégorie des drogues du tableau IV de la Convention de 1961 sur les drogues.




Un vote historique qui changera peut-être le cours de l’Histoire.
Aujourd’hui, le Royaume du Maroc a voté en faveur des propriétés thérapeutiques du cannabis, ce qui pourrait devenir un tournant décisif pour la fin de l’interdiction de ce dernier dans le monde à l’avenir.
La Commission des Nations Unies sur les Drogues Narcotiques (CND) s’est réunie à Vienne hier, mercredi 2 décembre, pour voter sur l’utilité médicale de cette plante.
Le vote s’est conclu par une majorité de 27 à 25.




Sans le vote favorable du Maroc, la recommandation n’aurait probablement pas été adoptée.
Presque tous les états Européens ont approuvé ce changement, à l’exception de la Hongrie.
Quant à l’Asie et à l’Afrique, la plupart des pays ont fait objection, en l’occurence l’Algérie, le Bahreïn et l’Égypte.
Le Maroc a été le seul membre de la région MENA (Middle East North Africa) à voter « oui ». Le vote crucial du Royaume a donc contribué à la reconnaissance de l’usage thérapeutique du cannabis.