L'Ukraine veut négocier un accord de libre-échange avec le Maroc

L’Ukraine a l’intention de négocier un accord de libre-échange avec le Royaume du Maroc




Le vice-ministre du Développement économique, du commerce et de l’agriculture, représentant du commerce de l’Ukraine, Taras Kachka a exprimé l’intention du gouvernement de son pays d’initier des négociations pour sceller des accords de libre-échange (ALE) avec plusieurs États, dont le Maroc, la Chine ou encore la Grande-Bretagne.





Cité mardi par le média ukrainien European Pravda, repris dans la presse chinoise, Kachka a indiqué que les responsables ukrainiens entameront ces négociations non seulement avec le Maroc, mais aussi avec la plupart des pays d’Afrique du Nord.

«En décembre prochain, nous prévoyons de formaliser cela dans des déclarations officielles ou des mémorandums, de l’Egypte au Maroc», a-t-il indiqué, notant que «la Jordanie, le Vietnam et l’Indonésie» font partie des «priorités».
Par ailleurs, Taras Kachka a ajouté que l’Ukraine est «prête pour l’ALE avec les principaux partenaires commerciaux comme la Chine».
Le Service national des statistiques chinois estime que le chiffre d’affaires du commerce ukraino-chinois s’est fixé à 12,79 milliards de dollars, en 2019.