Nador: des policiers soupçonnés d’avoir détourné de la cocaïne

Des policiers soupçonnés d’avoir détourné de la cocaïne à Nador




La préfecture de police d’Oujda vient de démentir des rumeurs concernant le détournement par deux éléments de la brigade antistupéfiants de Nador, d’un lot de cocaïne, destiné à la destruction. Les suspects auraient substitué la chaux à la cocaïne.




Lors d’une opération de destruction d’un important lot de cocaïne, saisi récemment chez un trafiquant de drogue, le représentant du ministère public se serait rendu compte que les produits ne brûlaient pas.
Envoyée au laboratoire pour analyse, la substance s’est avérée être de la chaux. Une enquête ordonnée par le procureur général, a permis de mettre la lumière sur l’affaire.
Ainsi, deux agents de la brigade anti-stupéfiants, complices d’un grand trafiquant de drogue, avaient remplacé le lot par une autre substance. Entre-temps, la cocaïne aurait été retrouvée chez le narcotrafiquant.
Dans un communiqué, la préfecture de police d’Oujda tient à apporter des éclaircissements. Il s’agirait plutôt d’une affaire similaire où 8 individus, dont 2 employés d’une administration publique, avaient été condamnés pour le même délit.