Emmanuel Macron fait l’éloge de l’arabe

Quand Emmanuel Macron fait l’éloge de l’enseignement de l’arabe




Le président Emmanuel Macron a fait l’éloge de l’arabe dont l’enseignement dans les écoles françaises contribuerait à lutter contre le «séparatisme de certaines associations qui pourraient transmettre une idéologie contraire à la République».




«C’est une guerre culturelle que nous menons. La lutte contre l’islam radical se joue à l’école de la République, dans les services publics pour refuser les comportements communautaristes, sur Internet, laboratoire de la haine, dans les associations et les lieux de culte», a-t-il déclaré dans une interview accordée à Brut. Pour le chef de l’État français Emmanuel Macron, parler l’arabe, «c’est une chance pour la France».




Car cela aidera à lutter efficacement contre le séparatisme. Après l’étape du Conseil d’État, le «projet de loi confortant la laïcité et les principes républicains» sera présenté le 9 décembre prochain en conseil des ministres. Une date qui coïncide avec celle marquant l’entrée en vigueur de la loi fondatrice de la laïcité en France, le 9 décembre 1905. En février prochain, le texte devra arriver à l’Assemblée nationale et sera examiné par le Sénat.