Les députés veulent connaître le degré de fiabilité et d’efficacité du vaccin anti-covid-19

Vaccin anti-covid-19: le ministre de la Santé appelé à la barre parlementaire




Les parlementaires ont appelé à la réunion de la commission des secteurs sociaux en présence du ministre de la Santé pour discuter des modalités de la campagne de vaccination anti-Covid-19. Les députés veulent connaître le degré de fiabilité et d’efficacité de ce vaccin.

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb





Le groupe parlementaire du PJD a convoqué le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, ainsi que les membres de la commission scientifique chargée de la gestion de la lutte contre la Covid-19, pour une réunion à la Chambre des représentants.
Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du lundi 7 décembre, que cette réunion devrait être consacrée à la campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus.
Les parlementaires cherchent à connaître les mesures techniques et logistiques prises par le gouvernement pour garantir une vaccination sécurisée et efficace.
Cette demande fait suite au peu d’informations distillées sur ce sujet, tant sur les modalités de la campagne de vaccination que sur la date de son lancement. Le département de tutelle n’a jusqu’ici parlé que de la poursuite des préparatifs de cette opération.




Ceci en partenariat avec plusieurs intervenants, dont le ministère de l’Intérieur. Le groupe socialiste a, lui aussi, fait part de son souhait de réunir la commission des secteurs sociaux en présence du ministre Aït Taleb pour en savoir plus sur le vaccin anti-Covid-19 que le gouvernement compte injecter à la population.
Le quotidien Al Massae rapporte que les socialistes mettent l’accent sur l’efficacité de ce vaccin et sur la stratégie élaborée par le ministère de la Santé pour réussir cette opération.
Le groupe socialiste a même appelé le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, à programmer ce sujet comme question urgente lors d’une séance plénière.
Ce groupe parlementaire justifie cette urgence par les préoccupations et les interrogations des citoyens quant à la stratégie de cette vaccination et son efficacité.




Les parlementaires veulent, en outre, savoir si cette vaccination sera gratuite et si elle aura un caractère obligatoire ou pas.
Ce que l’on sait, c’est que le ministère de la Santé a, après avoir élaboré la liste des médecins, commencé à recenser les enseignants et les cadres éducatifs qui bénéficieront du vaccin anti-Covid-19. Il faut rappeler que ce département avait annoncé que 80% de la population de plus de 18 ans serait vaccinée.
La première étape de cette campagne de vaccination concernera les professionnels de la santé, les enseignants, les services de sécurité et les catégories précaires.
Jusqu’à maintenant, le ministre de la Santé n’a pas donné de date précise pour le lancement de cette campagne, se contentant de dire qu’elle sera entamée dans les prochaines semaines.