Critique de la stratégie vaccinale anti-covid19 au Maroc: Rétropédalage de l’association de médecins MRE

Critique de la stratégie vaccinale anti-covid19 au Maroc: Rétropédalage de l’association de médecins MRE




Après la publication d’un courrier attribué à Compétences médicales des Marocains du monde (C3M), où des chercheurs MRE exprimaient à Khalid Ait Taleb leurs inquiétudes sur le vaccin anti-coronavirus commandé par le Maroc, le président de l’ONG assure désormais qu’«aucune lettre» n’a été adressée au ministre marocain de la Santé.




La semaine dernière, un document circulant sur les réseaux sociaux et attribué à l’ONG Compétences médicales des Marocains du monde (C3M) a suscité commentaires et étonnements au Maroc, puisque des chercheurs de l’association y ont fait part de leurs inquiétudes quant à l’opacité autour des données scientifiques, relatives au vaccin anti-coronavirus développé par Sinopharm et commandé par le Maroc.
Dans ce courrier non signé, des spécialistes ont interpellé le ministre marocain de la Santé sur ce vaccin. Ils y évoquent «une série d’interrogations scientifiques légitimes», questionnent l’innocuité du vaccin «et son adéquation par rapport aux souches circulantes». Plus loin, ils ont appelé Sinopharm à communiquer «de manière officielle sur les résultats de la phase III».




Changement de ton ce week-end. Dans un communiqué signé cette fois-ci par le président de l’ONG basée à Bruxelles, C3M a exprimé «son plein soutien» à la stratégie du ministère de la Santé. Elle a également affirmé que la campagne au Maroc est organisée «en concertation avec le comité scientifique national dont la légitimité est incontestable».
Dans le document, les chercheurs se disent «conscients de la nécessité de capitaliser tous les efforts déployés depuis le début de cette pandémie, afin de sortir notre pays de cette crise sanitaire dans les plus brefs délais». Il déplore par ailleurs une «mauvaise interprétation» et l’utilité de «faire une mise au point pour dissiper tout amalgame».









«Il n’y a pas de pressions» autour d’un «projet d’écrit interne», selon C3M
Revirement express ou maladresse de communication ? C3M semble en tout cas avoir adopté un ton conciliant en un laps de temps très court. «Le choix du vaccin proposé pour la campagne nationale de vaccination est fait sur des critères scientifiques validés par l’Organisation mondiale de la santé et par les experts nationaux», a fini par affirmer C3M.
Par la même occasion, l’ONG a souligné ne ménager «aucun effort pour continuer cette mobilisation à l’intérieur du Maroc et auprès des Marocains du monde». Contacté par Yabiladi, le président de C3M, Dr. Samir Kaddar, a démenti toute position officielle de l’association qui mettrait en doute l’utilisation dudit vaccin. Le médecin évoque plutôt un «projet d’écrit interne».




À lire aussi:

(Document) Des chercheurs MRE alertent le ministre marocain de la Santé sur le vaccin Sinopharm