La décision royale de rendre le vaccin anti-Covid-19 gratuit pour tout le monde largement saluée.

La décision royale de rendre le vaccin anti-Covid-19 gratuit pour tout le monde a été largement saluée.




C’est un geste noble qui puise son essence dans la sollicitude et la bienveillance humaine dont le souverain ne cesse d’entourer l’ensemble des Marocains depuis l’apparition de ce virus.




Le roi «nationalise la vaccination», titre le quotidien Assabah qui rapporte, dans son édition du jeudi 10 décembre, que le souverain a tranché sur une question qui divisait jusque-là le gouvernement. Le roi a décidé que le vaccin serait gratuit pour tous les Marocains, surtout ceux d’entre eux qui ne disposent pas d’une couverture médicale, souligne le quotidien.
Assabah parle d’une population de 22 millions de Marocains qui serait lésée autrement. Le souverain est donc intervenu pour mettre fin à ce différend qui divisait le gouvernement, à quelques jours du lancement de la campagne de vaccination. «Merci Majesté», écrit de son côté le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son numéro du même jour.




Le quotidien a d’ailleurs souligné que l’initiative royale a été très bien accueillie par les Marocains qui n’ont pas hésité à exprimer, sur les réseaux sociaux, leur reconnaissance et leur fierté de cette sollicitude royale. De son côté, poursuit le quotidien, le Réseau marocain pour la défense du droit à la santé et à la vie a salué cette initiative royale.
Ceci tout en précisant qu’il s’agit sans doute d’un nouveau pas sur le chemin de la généralisation de la couverture médicale pour tous les Marocains, qui sera effective au terme de l’année prochaine. Le quotidien Al Akhbar a, de son côté, commenté ce noble geste royal qui puise son essence dans la sollicitude royale et la bienveillance humaine dont le souverain ne cesse d’entourer l’ensemble des composantes du peuple marocain.




Ceci depuis l’apparition des premiers cas de contamination à ce virus au Maroc. Al Akhbar a, par ailleurs, souligné dans son édition du même jour, que le fait d’avoir été vacciné contre la grippe saisonnière, dans le cadre d’une campagne en cours, n’exclut pas une nouvelle vaccination contre la Covid-19 dans le cadre de la campagne nationale en instance de lancement.
Évoquant justement le vaccin contre la grippe, dont une nouvelle formule est inoculée aux Marocains pour la première fois cette année, il souligne qu’il est, lui aussi, gratuit, mais uniquement pour certaines catégories de bénéficiaires, notamment pour le personnel médical du ministère de la Santé, les femmes enceintes et les malades souffrant d’insuffisance rénale.




Pour revenir à l’initiative royale du mardi dernier, le quotidien Assabah affirme que ce geste royal vise à garantir le vaccin pour tous les Marocains comme moyen adéquat pour s’immuniser contre le virus et contenir sa propagation. Et ce, dans la perspective d’un retour progressif des citoyens à leur vie normale dans la quiétude et la sécurité.
Le quotidien a d’ailleurs rappelé que le roi avait présidé, le 9 novembre dernier, une séance de travail consacrée à la stratégie de vaccination contre la Covid-19, qui s’inscrit dans le cadre du suivi continu par le Souverain de l’évolution de cette pandémie et des mesures pour lutter contre sa propagation et protéger la santé et la sécurité des citoyens.