L’ONU réagit aux relations diplomatiques entre le Maroc et Israël

L’Organisation des Nations-Unies réagit aux relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et Israël




L’Organisation des Nations-Unies a dit jeudi espérer que la décision de reprendre les relations entre le Maroc et Israël, telle qu’annoncée suite à l’entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le Président américain Donald Trump, puisse mener à des « développements positifs au Moyen Orient.




« Nous espérons que cela puisse (…) mener à des développements positifs dans les questions au Moyen Orient, notamment entre Israéliens et Palestiniens », a déclaré Stéphane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général des Nations-Unies.
« Sur la question de la normalisation, il est clair que nous y sommes toujours favorables. Plus des pays ont des relations bilatérales, le meilleur il est pour le multilatéralisme, et pour la communauté internationale », a dit le porte-parole lors de son point de presse quotidien à New York, en réponse à une question sur cette annonce.
À l’occasion de l’entretien téléphonique avec le Président Trump, le roi a notamment réitéré l’engagement permanent et soutenu du Maroc en faveur de la cause palestinienne juste et Sa détermination à continuer à contribuer efficacement et de manière constructive à une paix juste et durable au Moyen-Orient.