Le chef de la diplomatie marocaine: établir le contact avec Israël n’est pas une normalisation

Rétablir le contact avec Israël n’est pas une normalisation, affirme Nasser Bourita




Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita a clarifié dans une déclaration à la presse la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Il a précisé qu’elle n’a pas été faite en échange de la normalisation des relations entre le Maroc et Israël.




« Certaines décisions qui nécessitaient le rétablissement du contact avec Israël ne peuvent être considérées comme une normalisation, d’autant plus que les relations existent entre les deux parties depuis de nombreuses années », a indiqué le ministre. Aussi a-t-il rappelé que les relations entre les deux pays dataient depuis 1994, précisant que le Maroc disposait jusqu’en 2002 d’un bureau de liaison avec Israël. Il a annoncé la réouverture prochaine de ce bureau.




Pour le chef de la diplomatie marocaine, SM le roi Mohammed VI a annoncé que la position marocaine par rapport à la cause palestinienne demeure inchangée. À l’en croire, cette décision historique américaine est le résultat de deux années de discussions entre les États-Unis et le Royaume du Maroc. M. Nasser Bourita a également assuré que ce rapprochement n’influencerait pas la position du Royaume du Maroc par rapport à la séparation entre Israël et la Palestine.