MHE: «plusieurs investisseurs de renom, américains et israéliens, veulent s’implanter au Maroc»

MHE: «plusieurs investisseurs de renom, américains et israéliens, veulent s’implanter au Royaume du Maroc»




Dans une déclaration, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy, affirme avoir été approché par de nombreux opérateurs américains et israéliens de renom, qui ont manifesté leur intérêt à investir au Maroc, notamment dans les régions du Sud du Royaume.




Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy (MHE), salue la décision du président américain de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara, annoncée hier, jeudi 10 décembre, suite à un entretien téléphonique entre le Roi Mohammed VI et Donald Trump.
Cette initiative, appuyée par l’ouverture d’un consulat à Dakhla, augurent d’une grande ouverture pour le développement des échanges et du partenariat américano-marocain sur le volet économique.
D’autant que, se réjouit MHE, «la question classique de savoir si tel produit provient du nord ou bien du sud du Maroc ne doit plus se poser».




À en croire le ministre, de nombreux opérateurs américains souhaitent investir dans les Provinces du Sud et vont pouvoir ainsi bénéficier de cette ouverture.
Parmi les secteurs ciblés tout particulièrement par les investisseurs américains, il cite les énergies renouvelables ou encore les algues marines. Certains projets ne tarderont pas à se concrétiser, a-t-il déclaré.
MHE voit aussi d’un bon œil la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Selon lui, le Royaume peut ainsi avoir accès à tous les brevets d’innovation dont regorge ce pays, dans des domaines à très forte valeur ajoutée: télécoms, technologies aérospatiales ou à usage civil, objets connectés,…




Mais aussi la cybersécurité, des innovations médicales, etc. «Nous avons des axes économiques forts à développer avec Israël, qui dispose d’un vrai savoir-faire. Nous avons des complémentarités à faire valoir», estime le ministre Moulay Hafid Elalamy.
Depuis l’annonce hier de la reprise des relations diplomatiques, Moulay Hafid Elalamy affirme avoir reçu des appels de plusieurs grands opérateurs israéliens de renom qui veulent organiser une visite au Royaume du Maroc pour explorer les domaines de coopération possibles.
Parmi eux, se trouvent des juifs marocains qui, attachés à leur mère-patrie, ont manifesté leur volonté de venir investir dans le Royaume du Maroc.