Sahara: une décision américaine "historique" qui "enterre l'option du référendum" (El País)

Sahara: une décision américaine « historique » qui « enterre officiellement l’option du référendum » (El País)




La décision des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara « enterre officiellement l’option du référendum d’autodétermination », souligne, vendredi, le journal espagnol « El País ».




« Trump a adopté une décision historique (…) ce qui constitue un changement radical dans la politique de Washington », écrit El País dans un article intitulé « Fort soutien de Trump à la souveraineté du Maroc sur le Sahara ». « Avec cette décision, Washington enterre officiellement l’option d’un référendum d’autodétermination », observe le journal, rappelant que les USA ont confirmé leur soutien à la proposition marocaine d’autonomie pour les Provinces du Sud du Royaume du Maroc. Dans le même contexte, El País ajoute que Washington s’est engagé également à ouvrir un consulat dans la ville de Dakhla.




Il rappelle que d’autres pays africains et arabes ont déjà mis en place des représentations diplomatiques dans des villes du Sud du Maroc. L’agence de presse espagnole Efe souligne, de son côté, que la décision des Etats-Unis a permis au Royaume du Maroc d’obtenir le « soutien diplomatique » des puissances mondiales, précisant que la reconnaissance de Washington est le couronnement d’un processus marqué par les appuis obtenus ces dernières années par le Maroc en faveur de sa cause. Le roi Mohammed VI a eu, jeudi, un entretien téléphonique avec le Président américain Donald Trump.




Il a eu avec lui un entretien au cours duquel ce dernier a informé le Souverain de la décision des USA de reconnaître, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara marocain. À titre de première concrétisation de cette initiative souveraine de haute importance, les USA ont décidé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et de contribuer au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud.