Une mouche marocaine exportée en Australie pour protéger les récoltes

Une mouche marocaine exportée en Australie pour protéger les récoltes




Les scientifiques australiens ont importé une espèce de mouche marocaine en Australie afin qu’elle protège les récoltes des dégâts causés par les escargots pointus.




Qui l’eut cru, la mouche marocaine, cauchemar des chewayates suscite toutes les convoitises en Australie!
Pour contrer la menace que représentent les escargots pointus pour les récoltes australiennes, notamment dans les régions à fortes précipitations, les scientifiques de l’Organisation de recherche scientifique et industrielle du Commonwealth (CSIRO) ont opté pour l’importation d’une variété de mouche issue du Maroc.
La chercheuse du CSIRO, Valerie Caron, a déclaré dans un article consacré à ce sujet sur le site de la chaîne abc que l’utilisation des mouches comme agent de lutte biologique est plus simple que d’autres méthodes de lutte antiparasitaire.




Cela nécessite en effet peu d’action de la part des humains une fois ces insectes libérées.
« Ils déposent les larves sur la coquille, et ces petites larves iront à l’intérieur de l’escargot, elles le tueront et le mangeront et la seule chose qui sortira de la coquille après cela est une autre mouche plus tard qui peut également s’accoupler, se reproduire et tuer plus d’escargots », explique le Dr Caron.
Toutefois, les scientifiques doivent s’assurer au préalable que cette mouche ne tuera pas non plus les escargots indigènes, une espèce non nuisible contrairement aux escargots pointus, eux-mêmes originaires du Maroc, mais aussi d’Espagne et du Portugal.