Mark Field: la reconnaissance US de la marocanité du Sahara, "exploit diplomatique" du Roi Mohammed VI

Mark Field: la reconnaissance US de la marocanité du Sahara, « un exploit diplomatique » du Roi Mohammed VI




L’ancien ministre d’État au ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth (FCO), Mark Field, s’est félicité, samedi 12 décembre à Londres, de la décision des États-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, saluant « un exploit diplomatique » de Sa Majesté le roi Mohammed VI.




« Je suis très heureux de la décision américaine de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara, mais aussi celle d’ouvrir un consulat américain à Dakhla », a affirmé M. Field dans une déclaration à la MAP.
Interrogé sur l’impact de cette décision sur le maintien de la stabilité et la paix dans la région, M. Field souligne que la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara devrait inciter l’Algérie à « participer activement » aux pourparlers de paix.
« Cela représente une grande opportunité pour toutes les parties » à s’engager dans le processus conduit par l’ONU « en vue d’une paix durable et une stabilité dans la région », a-t-il relevé.




L’ancien ministre d’État britannique Mark Field a également émis l’espoir que la décision américaine de reconnaître la souveraineté du Royaume du Maroc sur le Sahara « apporte un nouvel élan » à la région. « 
Le Royaume du Maroc a rétabli les relations avec Israël, mais tout en continuant à soutenir la cause palestinienne. J’espère que cela permettra au Royaume du Maroc d’atténuer les tensions dans la région », a-t-il dit.
L’ancien ministre d’État britannique a noté qu’à travers son expérience en tant qu’ancien membre du ministère des Affaires étrangères britannique, il tient « à saluer Sa Majesté le roi Mohammed VI pour cet exploit diplomatique ».