Royal Air Maroc pour "sauver" un match à Alger

Royal Air Maroc pour « sauver » un match à Alger




Le Mouloudia d’Alger (MCA) a sollicité la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) pour transporter le club béninois « les Buffles du Borgou » avec qui il devait disputer un match retour du tour préliminaire de la Ligue des champions africaine, le 4 décembre dernier. Ce club a refusé de se rendre en Algérie à bord d’un vol Air France.




Les Buffles ont refusé d’effectuer le trajet Cotonou-Alger via Paris avec la compagnie aérienne Air France. La commission d’organisation des compétitions au niveau de la Confédération africaine de football (CAF) a alors demandé au MCA de choisir un nouveau plan de vol autre que celui d’Air France via Paris, rapporte Afrik foot.
Sans quoi, la rencontre retour sera programmée dans un pays neutre. Le MCA a finalement porté son choix sur Royal Air Maroc qui va opérer un vol Cotonou-Alger via Casablanca.




Mais ce vol ne peut être opéré sans l’autorisation des autorités algériennes, car la compagnie aérienne marocaine n’effectue pas de vols avec l’Algérie. De plus, les frontières algériennes sont fermées depuis le 17 mars dernier à cause de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus.
Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le club algérois assure qu’il adresserait une requête au ministère des Affaires étrangères pour demander que l’avion de RAM soit autorisé à atterrir à l’aéroport Houari Boumediene.