Joe Biden remettra-t-il en cause la reconnaissance US de la marocanité du Sahara ?

Joe Biden remettra-t-il en cause la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara ?




Le président américain sortant, Donald Trump a signé, jeudi 10 décembre 2020, un décret reconnaissant la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Joe Biden qui lui succédera le 20 janvier 2021 va-t-il remettre cette proclamation de reconnaissance en cause ?




La Constitution américaine donne quasiment les pleins-pouvoirs au président américain en matière de politique extérieure et de reconnaissance des États.
« Donald Trump a même le droit exclusif de reconnaître la souveraineté d’un État sur des territoires donnés. Le Congrès ne peut pas l’obliger à se contredire mais peut toutefois altérer sa décision », déclare à Jeune Afrique le juriste Shathil Nawaf Taqa.
En vertu des mêmes pouvoirs, Joe Biden, président entrant des États-Unis pourrait contredire cette proclamation de reconnaissance.




« Logiquement, si le président entrant des États-Unis peut reconnaître une chose, il peut également reconnaître son contraire », estime le juriste qui est un spécialiste en matière de droit comparé.
Toutefois, il est, selon lui, très peu probable que le successeur du président américain sortant Donald Trump la remette en cause, dans la mesure où l’histoire américaine n’offre aucun précédent en la matière.
Pour l’heure, le président américain élu n’a pas encore réagi à cette reconnaissance. Toutefois, il est fort probable qu ‘il ne remettra pas en cause la reconnaissance des USA.