Le Maroc, pays clé d'un nouvel ordre international (fondateur et président d'honneur d'El País)

Le Maroc, « pays clé » d’un nouvel ordre international, affirme le fondateur et président d’honneur d’El País




Le fondateur et président d’honneur du quotidien espagnol à grand tirage « El País », Juan Luis Cebrian, a mis en relief le rôle « clé » du Maroc dans l’édification d’un nouvel ordre international.




« Le Maroc est un pays clé dans l’édification d’un nouvel ordre international et pour les intérêts de notre pays et de ses citoyens, quelle que soit l’idéologie qu’ils pratiquent et quel que soit le secteur social auquel ils appartiennent », a souligné Juan Luis Cebrian, dans une tribune publiée hier, lundi 14 décembre 2020, dans El Pais, quotidien espagnol de référence.
« Plus d’un million de Marocains vivent parmi nous et contribuent à la croissance économique de notre pays, travaillant dans des conditions souvent dangereuses qui montrent que la xénophobie et l’islamophobie ne sont pas des maladies étrangères à notre société », écrit le fondateur du journal.




« Près de 400 sociétés espagnoles sont installées au Maroc et la collaboration de Rabat dans la lutte contre le terrorisme djihadiste, qui a fait des ravages à Barcelone et à Madrid, est essentielle », a souligné l’auteur de l’éditorial, membre de l’Académie Royale Espagnole depuis 1996.
Juan Luis Cebrian a également mis l’accent sur la contribution importante du Maroc dans la gestion des flux migratoires. Selon lui, maintenir une bonne relation avec le Maroc sur la base de la « confiance » est une notion fondamentale pour l’Espagne.