Le Maroc tend la main à l’Algérie

Le Royaume du Maroc tend la main à l’Algérie




Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réaffirmé que le Maroc reste ouvert au dialogue avec l’Algérie pour la réussite de la construction d’un Maghreb arabe.




« Le Maroc veut construire un Maghreb arabe. Les défis d’aujourd’hui imposent une logique différente dans nos rapports avec l’Algérie. Des défis sécuritaires, économiques… Aujourd’hui, nous avons besoin de changer de logiciel et de penser à aller de l’avant », a-t-il déclaré sur Med Radio.
« Je réitère ce que sa Majesté a affirmé dans le discours de la Marche verte de 2019. Quelle que soit l’initiative de l’Algérie en vue d’entamer le dialogue, le Maroc a toujours été ouvert mais conformément à des constantes et une logique, à savoir que le Royaume ne renoncera pas à son intégrité territoriale et à sa souveraineté », a-t-il ajouté.
La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara et la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël ont provoqué de nouvelles tensions entre le royaume et l’Algérie, protectrice du Polisario.