Reconnaissance US de la marocanité du Sahara: meeting populaire du RNI à Dakhla

Depuis Dakhla, le RNI se félicite de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara




Le Rassemblement national des Indépendants (RNI), a organisé jeudi à Dakhla, un meeting populaire en soutien à la décision américaine portant reconnaissance franche et pleine de la souveraineté du Maroc sur son Sahara.




En présence notamment des membres du bureau politique du RNI, Mohamed Aujjar, Rachid Talbi Alami, Mustapha Baitass, Mohamed Lamine Hormatallah, coordinateur régional du parti de la colombe dans la région de Dakhla Ouad Dahab, les coordinateurs du parti dans les provinces du Sud, outre une forte présence populaire, le RNI a salué le « succès diplomatique » après la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, exaltant à cet égard les efforts du Roi Mohammed VI au service de la première cause nationale.
Dans ce sens, Mohamed Aujjar a assuré que le RNI est fier de la sagesse du Souverain et de son approche visionnaire, couronnées par la décision historique des États Unis d’Amérique, qui constitue un tournant pour la question de l’intégrité territoriale du Royaume et les perspectives de développement de la région.




Les États-Unis ont fait part de leur volonté de soutenir le Royaume du Maroc dans la réalisation d’un véritable décollage, non seulement dans le Royaume mais dans l’ensemble de la région, a-t-il dit.
Pour lui, la décision américaine est un message pour tous, et un modèle à suivre en termes de courage politique, pour l’Algérie spécialement pour appréhender le devenir de la région dans une approche plus réaliste sans perdre de vue le devenir de l’Union maghrébine, mais aussi pour l’Organisation des Nations Unies pour qu’elle sorte de l’impasse et accompagne les derniers développements.
Et de rappeler que parallèlement, le Souverain a réitéré son attachement, et celui du Royaume du Maroc, à la défense des droits du peuple palestinien, notamment l’édification de son Etat indépendant, avec Al Qods comme capitale.




Rachid Talbi Alami a fait part de la satisfaction du RNI de cette évolution qui permettra d’ouvrir une nouvelle page dans le traitement de la question de l’intégrité territoriale du Maroc et la défense de ses droits légitimes sur ses terres.
Tout en se félicitant de la politique visionnaire du Roi Mohammed VI, le dirigeant a assuré que le fait de placer la question palestinienne au même rang que la cause nationale, est la meilleure réponse à toute surenchère sur la question.
Mohamed Lamine Hormatallah a, pour sa part, rappelé que la population de Dakhla a de tout temps fait montre d’un grand nationalisme et d’un indéfectible attachement à la défense de l’intégrité territoriale du Royaume, appelant les détenus dans les camps de Tindouf à rejoindre la mère patrie pour prendre une part active au processus de développement en cours dans la région.