Kushner et Netanyahu «fiers» du rétablissement des relations entre Rabat et Tel Aviv

Kushner et Netanyahu « fiers » du rétablissement des relations entre Rabat et Tel Aviv




Le conseiller et gendre de Donald Trump, Jared Kushner, et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, ont fait part de leur fierté du rétablissement des relations entre Rabat et Tel Aviv.




Lors d’une conférence de presse conjointe, à la veille du déplacement d’une délégation israélienne au Maroc, ils ont adressé leurs remerciements à SM le Roi Mohammed VI pour « sa décision courageuse » et pour avoir « donné son accord pour le rétablissement » de ces liens.
« Demain vous allons, avec fierté, allez de l’avant avec les accords d’Abraham, avec le premier vol commercial direct, d’El Al, d’Israël au Royaume du Maroc », a déclaré Kushner.
Il a en ce ses, remercié le Souverain « qui donne une nouvelle chance à l’Afrique et au Moyen-Orient«, appelant les pays de la région « à se défaire des vieilles idées et des préjugés, tel l’antisémitisme ».




De son côté, Netanyahu a affirmé qu’à la faveur de ce rétablissement, « cette paix entre les Juifs et les Arabes à l’extérieur d’Israël est en train de créer un nouvelle dynamique, positive, entre les Juifs et les Arabes au sein même d’Israël ».
Il a de même précisé que son conseiller spécial à la sécurité, Meir Ben Shabbat, conduira la délégation devant se rendre mardi à Rabat.
Pour rappel, le porte-parole des affaires étrangères israéliennes, Hassan Kaiba avait dévoilé plus tôt dans la journée, la liste des personnalités composant la délégation israélienne devant effectuer le déplacement au Royaume du Maroc aux côtés de Jared Kushner.




Le chef du Conseil national de sécurité d’Israël, Meir Ben-Shabbat, devra conduire cette délégation qui comprend également de hauts responsables au ministère des affaires étrangères, dont celui en charge des relations avec le Maroc, et d’autres hauts dirigeants, a ajouté Kaiba, qui a précisé qu’aucun ministre du Cabinet Netanyahu ne fera le déplacement à Rabat.
La délégation israélienne pourrait être reçue par le Roi Mohammed VI.
Les liens entre les deux pays sont séculaires et étaient très solides du temps de feu Hassan II, même si, a-t-il dit, ils comptaient une partie apparente, et une autre moins. Et de faire noter que plus d’1 million de juifs d’origine marocaine vivent en Israël et préservent jusqu’à présent leurs traditions et coutumes marocaines, estimant que les accords bilatéraux prévus revêtent une grande importance pour les deux parties.