Google va aider les start-up marocaines

Google va aider les start-up marocaines




Les start-up marocaines vont participer au programme d’accélérateur de Google étendu à la région du Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord.




« Le géant américain de la technologie Google a étendu son programme d’accélérateur de startup pour inclure des startup technologiques de pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, y compris l’Algérie, » indique l’ambassade des États-Unis en Algérie dans une publication diffusée sur le réseau social Facebook.
Selon les précisions de l’ambassade, Google sélectionnera 10 à 15 start-up de la région pour leur offrir trois mois de formation virtuelle et de mentorat, ceci à partir de janvier 2021. Le géant américain de la technologie Google leur proposera des programmes d’accélération.




Ceci pour les start-up pour des groupes sous-représentés tels que des start-up fondées par des femmes ou par des Noirs, ainsi que pour des régions géographiques du monde entier. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures des start-up est fixée au 31 décembre.
Les conditions d’éligibilité sont : être une start-up basée au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, avoir déjà levé des fonds de démarrage. Les candidatures en provenance d’Algérie, Bahreïn, Égypte, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Soudan, Tunisie, Palestine, Émirats arabes unis et Yémen seront acceptées




C’est ce qu’a précisé le géant américain Google sur son site. « Le programme d’accélérateur est conçu pour apporter le meilleur des programmes, des produits, des personnes et des technologies de Google aux communautés fondatrices de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.
Outre le mentorat et le soutien technique aux projets, l’accélérateur comprend également des plongées approfondies ainsi que des ateliers qui sont axés sur le machine learning, sur le product design, sur l’acquisition de clients et également sur le développement du leadership, » fait savoir le géant américain Google.