(Vidéo) Le Maroc, nouveau hub régional de l’initiative Prosper Africa, lancée par les États-Unis

(Vidéo) Le Royaume du Maroc, nouveau hub régional de l’initiative Prosper Africa, lancée par les États-Unis




Dans le lignée du programme américain de commerce et d’investissement à l’échelle du continent, Prosper Africa, l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID ) a l’intention de désigner le Maroc en tant que hub pour l’Afrique du Nord, renforçant ainsi le leadership économique du Royaume dans la région.

Adam Boehler, président exécutif d’Africa Prosper, et Mohamed Benchaâboun, ministre des Finances





Le PDG de la US International Development Finance Corporation (DFC) et président exécutif de Prosper Africa, Adam Boehler, a annoncé une série d’efforts visant à accroître les investissements américains au Maroc et à renforcer son rôle en tant que pôle économique du continent. Selon un communiqué du DFC, ces initiatives visent à mobiliser globalement 5 milliards de dollars d’investissements au Maroc et dans la région.
Concrètement, l’accord, signé devant le roi Mohammed VI entre le Maroc et les États-Unis prévoit l’ouverture d’un bureau Prosper Africa basé au Maroc. Ce bureau, le premier du genre en Afrique du Nord, devrait voir le jour en février 2021. Il s’appuiera sur l’expertise de 17 agences gouvernementales américaines et apportera de nouvelles ressources, du personnel et une attention particulière pour accroître le commerce et les investissements bilatéraux entre les Etats-Unis et le Maroc, et dans toute l’Afrique du Nord, contribuant ainsi à soutenir le développement économique de la région.




Ainsi, par le biais de l’initiative Prosper Africa, le gouvernement américain vise à mobiliser un milliard de dollars dans de nouveaux accords commerciaux et d’investissement bilatéraux entre les Etats-Unis et le Maroc, ainsi que des pays d’Afrique du Nord, au cours des quatre prochaines années. Par ailleurs, DFC investira 3 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années pour des projets au Maroc et en co-investissements avec des partenaires marocains pour des projets en Afrique subsaharienne.
L’accord prévoit aussi le lancement d’une initiative pour injecter 1 milliard de dollars d’investissements dans des projets qui font progresser l’autonomisation économique des femmes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Enfin, l’agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a l’intention de désigner le Maroc en tant que hub pour l’Afrique du Nord du programme Africa Prosper. «Le leadership du Maroc sur le continent, combiné à son économie dynamique et en croissance, fait du pays une base idéale pour Prosper Africa et crée des opportunités intéressantes pour les investissements de DFC», a déclaré Boehler.






Selon le communiqué de la DFC, pour chaque dollar de financement public, ce nouveau programme devrait mobiliser plus de 9 dollars d’investissements privés, générant des milliards de dollars de nouvelles exportations et investissements et créant des milliers de nouveaux emplois.
Prosper Africa, qu’est-ce que c’est?
Prosper Africa est une initiative de l’administration Trump, qui vise à connecter les entreprises américaines et africaines à de nouveaux acheteurs, fournisseurs et opportunités d’investissement. Prosper Africa, qui se présente comme un guichet unique, facilite les transactions, promeut les réformes de l’environnement des affaires et modernise la manière dont le gouvernement américain soutient les entreprises.
«La boîte à outils» Prosper Africa propose des ressources pour aider à réduire le coût des affaires en Afrique, y compris le financement, les garanties de prêt, les informations sur le marché, etc. À ce jour, et depuis juin 2019, plus de 280 deals ont été réalisés d’un montant global de 22 milliards de dollars en nouveaux investissements et exportations dans plus de trente pays du continent. Les secteurs les plus représentés sont ceux de l’énergie, l’agri-business, l’aéronautique et la défense, ainsi que la santé.