Engrais phosphatés de l’OCP: fin de la barrière à l’entrée au marché américain

Engrais phosphatés de l’OCP: fin de la barrière à l’entrée au marché américain




Le Département du Commerce américain a décidé de réduire à 16,88% (contre 23,46% initialement) le taux préliminaire de droits compensateurs appliqué aux importations d’engrais phosphatés aux Etats-Unis en provenance du Maroc, dans le cadre de la requête infondée initiée par Mosaic.




«Nous notons avec satisfaction la reconnaissance et la rectification d’une erreur de calcul du taux préliminaire initialement appliqué», se réjouit-on du côté du groupe phosphatier marocain.
Les dirigeants du groupe OCP demeurent convaincus qu’il n’existe aucun fondement à l’imposition de droits compensateurs sur les importations d’engrais marocains sur le marché américain.
«OCP et le Gouvernement marocain continueront à coopérer avec les autorités américaines afin de démontrer le caractère infondé de la requête ainsi que de l’application de droits compensateurs», affirme une source autorisée au groupe OCP, contactée par Le360.
À la mi-juillet dernier, en réaction à une requête de l’américain Mosaic, un producteur d’engrais basé aux Etats-Unis, le Département américain du commerce avait ouvert une enquête sur les importations marocaines d’engrais phosphatés aux Etats-Unis, accusant l’OCP de concurrence déloyale.