DGSN: des résultats sans précédent en 2020

DGSN: des résultats sans précédent en 2020




Fidèle à son approche communicative devenue la règle depuis maintenant 5 ans, la Direction générale de la sûreté nationale vient de décliner le bilan annuel de ses réalisations. Bonne gouvernance, efficacité, anticipation… ont donné des résultats sans précédent en 2020.




C’est un bilan exceptionnel que les hommes d’Abdellatif Hammouchi ont réalisé en cette année 2020, que l’histoire retiendra non seulement comme «l’année corona», mais aussi comme l’année durant laquelle la DGSN a été confrontée à quelque 851.343 affaires diverses de criminalité, et dont elle en a résolu 96% (soit un record de 817.259 affaires soldées), rapporte le quotidien Assabah dans son édition du vendredi 25 décembre.
Le quotidien ajoute que durant cette année, les dossiers traités par la DGSN ont quantitativement fait un bond de 33%.
La présence des forces de sécurité en première ligne pour faire respecter scrupuleusement les mesures imposées par l’état d’urgence sanitaire explique cette augmentation record: mise hors d’état de nuire des colporteurs de fake news, des trafiquants de faux masques et de faux produits de désinfection.




Mais aussi des personnes coupables de viol des règles de confinement Selon une source bien informée citée par Assabah, «la réussite du département de Hammouchi dans la lutte contre la criminalité, et où l’écheveau de plusieurs cas complexes a été démêlé, revient aux efforts exceptionnels consentis par les éléments des forces de sécurité, mais surtout à la stratégie du DGSN, basée sur le renforcement des moyens de la police scientifique et technique.
C’est ce qui a facilité les enquêtes sur la scène du crime, l’identification rapide des criminels recherchés et leur arrestation par les unités mobiles de police secours, ou par les BAG (Brigades anti-gangs)».
Quelque 117.494 criminels ont ainsi été arrêtés dans ce cadre, permettant la réduction de 14% des victimes par rapport à l’année dernière.




Pour sa part, le quotidien Al Ahdath Al Maghribia daté des 25-26 et 27 décembre a choisi, dans un dossier spécial de 2 pages, de donner les chiffres exhaustifs du bilan de la DGSN pour l’année 2020 en matière de lutte contre la criminalité.
Pour montrer la diversité des cas traités par la DGSN, on apprend par exemple que 300 individus ont été mis sous les verrous pour sextorsion via internet, 250 personnes pour falsification de la monnaie nationale, 231 personnes pour détournement de deniers publics, et 21 individus poursuivis dans des affaires de terrorisme.
Al Ahdath rappelle également l’opération mains propres menée contre plusieurs établissements touristiques et autres restaurants ayant violé les règles sanitaires en pleine crise sanitaire de Covid-19.




Ainsi sur les 41 hôtels classés, restaurants et dépôts incriminés durant cette période, la DGSN y a établi 365 PV de violations des mesures barrières contre la propagations de la Covid-19, et 750 PV en matière de violation des loi organisant la vente des boissons alcoolisées.
Ces opérations ont été accompagnées de la saisie d’importants lots de boissons alcoolisées et gazeueses de contrebande, et autres produits alimentaires périmés, et ont été marquées par la fermeture provisoire de pas moins de 7 établissements.
Enfin, pour veiller au strict respect de sa mission première, qui est celle de se mettre au service de la sécurité du citoyen, la DGSN n’a pas hésité à sanctionner tout élément des forces de sécurité qui dévie de ce devoir primordial. Ainsi, 1.010 fonctionnaires de la police ont été sanctionnés pour divers motifs, dont 102 ont été rayés du corps de la sûreté nationale.